Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble : calice et patène
    Ensemble : calice et patène Ibigny
    Historique :
    Le calice a été réalisé dans la seconde moitié du 19e siècle. La patène provient des ateliers des Berger et Henry Nesme. Les deux orfèvres s'associent en 1889 et insculpent un poinçon le 16 décembre 1889 . Le poinçon est biffé en 1924, Henry Nesme continue seul cette activité d'orfèvre et insculpe son
    Représentations :
    le haut du pied. Cabochon et feuille d'eau et feuille d'eau sur les collerettes et le nœud. Épis de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble : calice et patène
    Ensemble : calice et patène Avricourt - place de l'église - en village - Cadastre : 2015 161
    Historique :
    s'associent en 1889 et insculpent un poinçon le 16 décembre 1889. Le poinçon est biffé en 1924, Henri Nesme continue seul l'activité d'orfèvre et insculpe son poinçon le 25 juillet 1924. Après son décès en 1935, sa veuve poursuit son activité. Le poinçon est biffé le 18 janvier 1973. Le calice a été offert à un
    Description :
    argent, le reste en métal argenté. Pied circulaire, nœud circulaire, coupe évasée. Ensemble de décors estampé et gravé, épis de blé sur le pied et figure du Christ. Rinceaux de vignes sur le nœud et sur la coupe dans un bandeau. La patène porte le monogramme du Christ surmonté d’une croix.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Présentation de l'orfèvrerie et du mobilier métallique de l'église Saint-Christophe à Lay-Saint-Christophe
    Présentation de l'orfèvrerie et du mobilier métallique de l'église Saint-Christophe à Lay-Saint-Christophe Lay-Saint-Christophe - rue de l'Eglise
    Historique :
    prestigieuses détruites lors de la Révolution. Si la sacristie renferme le mobilier indispensable à la (Hôtel des ventes Hertz, Nancy, 12 mars 2008) : la chaire à prêcher, l’ensemble surmontant le maitre (IM54014150) dont deux se trouvent encore en place sur le groupe saint Joseph portant l’Enfant Jésus, dans la , a été identifié dans le catalogue d'Ornements D’Église de la maison Biais Ainé Fils et Rondelet du 19e siècle quand le mouvement lotharingisant célèbre les glorieux ancêtres lorrains. Saint Arnoul serait né au château de Lay vers 582 ; issu d’une grande famille de noblesse franque liée à la cour corporelles insignes ont été transmises jusqu’à nos jours puisque la châsse IM54014147 conserve le crâne, une . Vitraux et statuaire de l’église soulignent cette ascendance lorraine prestigieuse : dans le chœur, saint les statues encore en place ou qui l’ont été sur le devant de l’autel néogothique. Une statue de saint Arnoul se dresse sur une console sur le mur nord de la nef. A ce cercle, se rattache saint Boniface
1