Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien château des évêques
    Ancien château des évêques Vic-sur-Seille - avenue Mesny - en ville - Cadastre : 1828 G 275 à 283 1986 2a-b, 9, 40 à 45, 364, 386, 594, 603, 615-616
    Historique :
    Le château épiscopal est construit, au sud de la ville, au XIIe siècle (les fondations d'une tour , le château est intégré dans la fortification d'agglomération par l'évêque de Metz Bertram (1180-1212 de Lorraine-Vaudémont (1543-1548) des réaménagement. A cette époque, le château est le siège d'une cour princière autour de l'évêque de Metz. Au XVIIe siècle, le château connait une nouvelle phase de Leszcynska vers son futur conjoint, Louis XV. Le château est alors entouré d'un parc avec verger et jardin vivrier. A partir de 1792, le château sert de casernement mais il est en grande partie détruit par , Raoul de Coucy (1387-1415) avait réaménager le logis. Une inscription publiée en 1874 attribue à Nicolas archéologiques en 2007, l'entrée du château, seul vestige subsistant, est restaurée par Christophe Bottineau
    Référence documentaire :
    Château des évêques de Metz à Vic-sur-Seille, 2008 LAFFITE Jean-Denis, Château des évêques de Metz
    Dénominations :
    château fort
    Titre courant :
    Ancien château des évêques
  • Eglise paroissiale Saint-Martin
    Eglise paroissiale Saint-Martin Ley - rue Principale - en village - Cadastre : 1988 2 66
    Historique :
    l'architecte Otto Saupp de Château-Salins, à l'emplacement d'une ancienne chapelle (date et attribution par source). Le décor intérieur a été conçu par l'architecte Louis Lanternier (1859 1916 ; attribution par source). Le village dépendant autrefois de Moncourt a été érigé en succursale en 1865.
    Référence documentaire :
    p. 93 Decomps Claire et Gloc Marie, Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du Patrimoine, Paris, 2011 DECOMPS (Claire) et GLOC (Marie), Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon
    Description :
    Eglise en grès enduit avec chaînes d'angle. La nef et le choeur sont couverts d'une toiture à longs plafonnée avec des lunettes au niveau des baies et le choeur voûté d'ogives.
  • Eglise paroissiale de l'Assomption
    Eglise paroissiale de l'Assomption Donnelay - rue Principale rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1828 E 518 1988 1 241
    Historique :
    l'architecte Otto Saupp de Château-Salins. La nef et le choeur sont partiellement reconstruits en 1900 après de nombreuses discussions entre la commune, le curé, l'administration et les architectes. En 1897, l'architecte Erb de Morhange est chargé d'établir plans et devis, en limitant autant que possible le coût des travaux. Ceux-ci sont acceptés par le conseil municipal puis ajournés suite aux plaintes du curé qui exige comprennent le rehaussement de la nef, l'adjonction d'un petit transept, la réfection du choeur et celle de la
    Référence documentaire :
    p. 90 Decomps Claire et Gloc Marie, Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du Patrimoine, Paris, 2011 DECOMPS (Claire) et GLOC (Marie), Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon
    Représentations :
    le portail est encadré par des pilastres supportant un fronton classique ; les culots des arcs de
    Description :
    supérieurs, le reste de l'église est en moellon enduit. La tour est couverte d'une flèche polygonale en ardoise et la nef et le choeur d'une toiture à longs pans et croupes en tuile mécanique. Construite sur un voûtes d'arêtes, le choeur d'une voûte d'ogives à lunettes. La sacristie comporte un étage.
1