Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale de l'Immaculée-Conception-et-Saint-Laurent
    église paroissiale de l'Immaculée-Conception-et-Saint-Laurent Neuviller-lès-Badonviller - rue du Colonel Driant
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    . Entre 1820 et 1829, des travaux ont concerné la reconstruction de la tour et les réparations de la nef -Forges, localité voisine de Neuviller-lès-Badonviller. . En 1944, plusieurs obus, principalement américains, ont occasionné des dégâts, notamment la destruction de la rosace de la tour qui a été remplacée Plusieurs édifices ont précédé le bâtiment existant. Détruite durant la Guerre de Trente Ans un procès entre la commune de Neuviller et celle de Bréménil qui refusa de participer aux frais . De 1850 à 1856, le chœur, la nef et la sacristie ont été repris, puis en 1872, la voûte a bénéficié d'une intervention. L'église a été complétement ruinée par les bombardements allemands lors de la Première Guerre mondiale. La reconstruction de l'édifice a été confiée à l'architecte Henry Deville, le mobilier (autels, bancs, chaire, fonts baptismaux, confessionnaux, grille de communion, bénitiers) a été par Célestin-Joseph-Jean-Baptiste Barbier, vicaire général en l'absence de l'évêque du diocèse
    Observation :
    Sont inscrits au titre des Monuments historique, en date du 30/01/2013, les œuvres de Jules Cayette Musée de France, grâce au mécénat de l'association des Amis des cristalleries Daum. - l'ensemble du , réalisées vers 1920 : - deux bénitiers en fer forgé et verre soufflé de la maison Daum, Nancy. Ces bénitiers mobilier ( 21 bancs et les stalles en bois, une grille de communion en fer forgé et laiton, le maître-autel et les autels latéraux avec décors, panneaux de mosaïque et portes de tabernacle en laiton.
    Représentations :
    Les verrières du maître-verrier Albert Gsell représentent des scènes de la vie publique du Christ : le Lavement des pieds, la Cène, les Pèlerins d'Emmaüs, dans le chœur, puis dans la nef, Laissez Christ, le Christ remet les clefs à saint Pierre, le Sermon sur la montagne, les Noces de Cana. Dans le amères, la Pâque, préfiguration de la Cène.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église, de plan allongé, est flanquée d'une tour-clocher. Elle présente un chevet polygonal à sont constitués de briques. L'édifice abrite un ensemble mobilier homogène dû à Jules Cayette, les
    Titre courant :
    église paroissiale de l'Immaculée-Conception-et-Saint-Laurent
    Illustration :
    Vue de la nef IVR41_20175430164NUC2A Porte de tabernacle de Jules Cayette IVR41_20175454788NUC2A
  • église paroissiale Saint-Maurice
    église paroissiale Saint-Maurice Saint-Maurice-aux-Forges - rue du Clairbois - en village - Cadastre : 2011 C1 149
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    l'argent comme des engagements en nature (ainsi 300 journées de travail promises par les paroissiens, ou des dons de « pierres de moellon ») et Jean-François Marsal, natif de Saint-Maurice, curé de Repaix en commune. L'adjudication au rabais des travaux de gros-œuvre a été attribuée à Martin Prud’homme, Jean restauration des vitraux ont été pris en compte par les dommages de guerre. Les vitraux originaux de Joseph dans la zone touchée par ce tremblement de terre. La commune de Saint-Maurice-aux-Forges a établi un arrêté de mise en péril dès le 27 février 2003 pour interdire l’accès de l’église au public en attendant les expertises et les travaux. Sur l’une des ogives de la nef, une pierre était décalée de quelques (nettoyage du clocher, réfection des planchers), elle ne peut assumer le coût de ces travaux qui devraient prendre en compte à la fois le renforcement des fondations et l’allègement de la toiture. Les témoins de L'église est mentionnée dans le Pouillé du diocèse de Toul de 1711 comme annexe de Sainte-Pôle; au
    Observation :
    datant de la fin du 18e siècle, a été inscrite au titre des Monuments historiques le 27/06/1974. Au Une huile sur toile, copie d'une œuvre de Sébastien Leclerc, représentant saint-Sébastien et revers de la toile, un document fait état de la donation de ce tableau par Etienne-Athanase Lacretelle en
    Représentations :
    , l'Adoration des bergers, la Sainte Famille et la mort de saint Joseph. Les verrières, chacune composée de deux lancettes, ont été réalisées par Joseph Benoît et restaurés Catherine d’Alexandrie et Agathe, les saints Sébastien et Maurice, et l'Apparition de la Vierge à Lourdes avec les portraits de trois hommes dont Olympe de Mirbeck. Dans la nef, un cycle de la vie de la Vierge
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    l'étage des cloches et de l'horloge. La nef, à un seul vaisseau voûté sur croisées d'ogives, de trois L'édifice présente une tour-porche dont le portail est surmonté d'un gable, d'une rosace, de travées, est éclairée de six baies. Le choeur polygonal est percé de trois baies munies de verrières historiées de Joseph Benoît. Le mobilier, lambris du choeur, chaire à prêcher, bancs et confessionnaux de
    Localisation :
    Saint-Maurice-aux-Forges - rue du Clairbois - en village - Cadastre : 2011 C1 149
    Illustration :
    Vue de la nef et du choeur IVR41_20145434264NUC2A Plans de 1903 - AD54 WO 2922 IVR41_20145434269NUC2A Vue de la nef IVR41_20175430183NUC2A
1