Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs
    Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs Ortoncourt - rue de l'ancienne Gare place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 C 138 ancien lavoir
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    . Le bassin de fonte de 980kg est décompté à 392 francs, provenant des Forges de Varigney (Haute-Saône sable vient de la Moselle, la chaux de Maseley, et la pierre de taille de Rambervillers ou équivalent construite en 1862, en remplacement d’une fontaine préexistante de plan rectangulaire, à l'identique de celle de la place de l’église, selon les plans de Henri-Louis Reiveilliez (architecte). Le bassin provient aussi de Varigney (signature). Ce projet comprend également une troisième fontaine-abreuvoir au nord du village, avec un bassin hémi-circulaire (dénaturé). (sources : AD88 - 2O359/9). Auprès de chacune de ces
    Hydrographies :
    Ruisseau de la Nauve
    Précision dénomination :
    Ensemble de deux
    Représentations :
    Les mascarons en fonte représentent une tête d'homme barbu avec une couronne de roseaux.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    fonte posé sur un socle en pierre de taille. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en pierre , de plan octogonal, possède deux jets d'eau qui sont ornés de mascarons en fonte. Celle-ci est servent aujourd'hui de bac à fleurs.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Ortoncourt - rue de l'ancienne Gare place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 C 138 ancien
    Titre courant :
    Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue d'ensemble depuis l'ouest. IVR41_20168834742NUC2A Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine-abreuvoir au sud d'Ortoncourt, vue de détail d'un mascaron IVR41_20168834749NUC2A Fontaine-abreuvoir au sud d'Ortoncourt, vue de détail de la colonne d'alimentation
  • Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs
    Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs Domptail - 8 rue de Lauroux - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Les trois fontaines-abreuvoirs de Domptail ont été créées en 1863 et proviennent des Forges de Varigney, selon les signatures sur les bassins "VARIGNEY 1863" Elles sont établies dans la continuité de la conduite provenant de la source de Valverde mise en œuvre en 1961 selon les plans de Victor Adam 47766 francs. Elles font partiesd'un projet d'établissement de 3 nouvelles fontaines et d'un abreuvoir nécessaires en cas d’incendie : - une fontaine devant la maison Louis (place de la mairie) : un moine et 3 fontaine à l’extrémité du jardin de la cure : moine et 3 bassins en fonte - un abreuvoir devant la maison Demange : 2 bassins en fonte alimentés par le trop plein des fontaines. (sources : AD88 - 2O158/11)
    Précision dénomination :
    Ensemble de trois
    Représentations :
    grecque pomme de pin
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    octogonale, ornée d'une frise de grecque et surmontée d'une pomme de pin (disparue). L'eau s'écoule dans deux ou trois bassins rectangulaires d'abreuvoirs reposant sur un socle de pierre de taille. Deux barres de fer placées sous le jet d'eau permet de poser un seau à remplir. La fontaine du jardin de la cure
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Domptail - 8 rue de Lauroux - en village Domptail - place de la Mairie - en village Domptail - place de l'Eglise - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs
    Appellations :
    fontaine à l’extrémité du jardin de la cure
    Illustration :
    Fontaines-abreuvoirs de Domptail, plans, élévations et coupes dressés par V. Adam, architecte en Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le nord Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue de détail de la signature et de la date sur le Fontaine-abreuvoir de la place de la Mairie à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la place de la Mairie à Domptail, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine-abreuvoir de la place de l'Eglise à Domptail, vue d'ensemble depuis l'ouest
  • fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc
    fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc Médonville - place Jeanne d'Arc - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Dès 1863, un projet de remplacement du lavoir existant sur la place principale de Médonville est putti avec des coquillages, l'ensemble étant surmonté d'une statue nue avec un oiseau. L'iconographie de SAONE" est apposée sur le bassin, "UNION ARTISTIQUE / DE VAUCOULEURS" et "L.GASNE / MAITRE DE FORGES / A DE FORGES / A TUSEY (MEUSE)" sur le socle de la statue. Celle-ci a été conçue d'après un modèle de abreuvoir et la reconstruction du lavoir qui est mal établi, insalubre, vétuste. Il est alors proposé de déplacer le lavoir pour agrandir la place, et profiter de l’occasion pour y placer une fontaine ornementée qui sera un motif d'embellissement et de salubrité. Le projet prévoit une fontaine en fonte de 3577 kg (bassin et colonne d'alimentation) et une évacuation des eaux vers le nouveau lavoir. Toutefois, le projet est ajourné en 1867, car les travaux de l'église mobilisent tous les fonds disponibles. Un plan de 1865, établi par Vautrin, architecte à Nancy, montre la présence de l'ancien lavoir de plan
    Précision dénomination :
    de Jeanne d'Arc
    Représentations :
    épée fleur fleur de lys couronne laurier chêne ruban ornement végétal croix de Lorraine armoiries arc armure drapeau croix de Lorraine La colonne d'alimentation porte sur quatre faces d'écussons aux armes de Jeanne d'Arc (une épée couronnée, flanquée de deux fleurs de lys), encadrés de branches de laurier et de chêne. Les inscriptions sont encadrées de croix de Lorraine. Les angles et les mascarons sont ornés de feuillages. La statue main gauche, un drapeau à fleurs de lys, et sa main droite est posée sur son cœur. Derrière sa jambe
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    , encadrés de branches de laurier et de chêne, surmontés des mentions "VIVE LABEVR" (face sud) ; "1412-1431 La fontaine Jeanne d'Arc est située sur la place principale de Médonville. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, avec au centre un socle de pierre sur lequel est posée une colonne d'alimentation en fonte à 4 jets. Celle-ci est ornée sur les quatre faces d'écussons aux armes de Jeanne d'arc " (face ouest) ; "JHESVS MARIA" (face nord) ; "EN NOM DIEV" (face est). L'ensemble sort de piédestal à , dans le catalogue de la fonderie de Tusey (1896).
    Auteur :
    [fondeur] Union internationale artistique de Vaucouleurs [fondeur] Fonderie de Varigney [fondeur] Fonderies de Tusey
    Titre courant :
    fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    Lavoir de Médonville, extrait du plan de 1865, établi par Vautrin, architecte (AD88 - 308/10 Fontaine Jeanne d'Arc et lavoir de la rue de la Terrasse à Médonville, plans, coupes et élévations Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168834250NUC2A Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20168834252NUC2A Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face sud de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face ouest de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face nord de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face est de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation
  • Ferme n°57
    Ferme n°57 Sauville - 6 rue saint-Ouen (de) - en village - Cadastre : 2014 C 108
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    oculus au-dessus de la pierre à eau. Oculus au-dessus de la porte charretière.
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    des Forges de Varigney (70). antérieure, avec des modifications postérieures. Panneau indicateur en fonte de direction routière provenant La ferme n°57 de Sauville possède une façade du 19e siècle, mais la structure est probablement
    Représentations :
    La porte piétonne à imposte vitrée est encadrée de moulures et surmontée d'une corniche. Elle est ornée de chevrons dans la partie haute. La porte charretière est ornée de petits jours en forme de cœur.
    Description :
    routières sont fixés à l'angle de la ferme, provenant des Forges de Varigney (70). Un poirier et un cerisier La ferme n°57 est implantée parallèlement à la rue, à la sortie nord du village, non loin de la place de l'Eglise. Elle est composée de trois travées : une étable, une grange et un logis en profondeur à eau. La cheminée est en place. Une chambre a été aménagée au-dessus. Les ouvertures de la façade antérieure sont en pierre de taille à linteau droit. La porte piétonne à imposte vitrée est surmontée d'une corniche moulurée. La porte charretière est en plein cintre. Elle est surmontée d'un oculus qui apporte de sont plantés le long de façade de l'étable.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Sauville - 6 rue saint-Ouen (de) - en village - Cadastre : 2014 C 108
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    l'angle de la ferme provenant des Forges de Varigney (70). Porte charretière ajourée de cœurs. Anciens panneaux métalliques d'indications routières fixés à
    Illustration :
    Ferme, vue de la facade antérieure, vue de détail des ouvertures de la cuisine Ferme, vue de la facade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20148830787NUC2A Ferme, vue de la facade antérieure, vue de face. IVR41_20148830788NUC2A
  • lavoir - bassin
    lavoir - bassin Haillainville - rue derrière l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 AB 134 près du ruisseau
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    de fonte avec des regards tous les 100 mètres, selon les plans établis par Louis Gahon, architecte de vannage est défectueux. Les eaux du lavoir alimentent ensuite un baignoir pour le bétail et des remplacer et doivent être alimentées par des tuyaux de plomb avec un robinet régulateur. L’aire du lavoir et déposer les baquets et autres objets à l’usage des lavandières. L'abri à deux versants est à couvrir de des fours de Charmes, le sable de la Moselle, la pierre de taille de Bazien, Bru ou Damas-aus-Bois, le entrepreneur de bâtiment à Damas-aux-Bois. Il s'agit alors d'un bassin de 8 pieds de large, 7 toises de long , avec des arbalétriers pour supporter la toiture. Un plan du lavoir actuel est établi au milieu du 19e siècle (non daté, signature illisible). En 1849, la conduite d’eau en bois est remplacé par des tuyaux fonte est fournie par Dormoy d’Attignéville et Patrey de Varigney, maîtres de forge pour 4850 francs . En 1867, le bassin est repris et couvert selon les plans de Victor Adam, architecte. Les travaux sont
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    construit en moellons et en pierres de taille pour les encadrements des baies. Il est ouvert sur un coté dans un canal. Son niveau est réglé par une vanne à coulisse de bois. Au centre du canal, des supports de fer avec boulons soutenaient des planches de bois (disparues) qui reposaient aussi sur la margelle crantée de pierre. Le lavage se faisait à genoux. Le sol est dallé et des bancs de pierre sont placés sur Le lavoir est situé en contrebas de l’église non loin du ruisseau, en retrait de la rue. Ce lavoir la particularité de ne pas être composé de bassins, le lavage se faisant au fil de l'eau. En effet . Le sol était probablement pavé et remonte en pente douce vers la route. L'évacuation de l'eau se fait par une rigole qui passe sous la route à l'ouest de l'entrée de l'égayoir.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [fabricant] Société Anonyme des Produits Céramiques de Rambervillers [fondeur] Fonderie de Varigney [fondeur] Forges d'Attignéville
    Typologies :
    lavoir au fil de l'eau
    Illustration :
    Lavoir de Hallainville, vue intérieure, vue de détail des supports des planches à laver au centre Lavoir de Hallainville, vue intérieure, vue de détail des bancs IVR41_20168833677NUC2A Lavoir de Hallainville, vue intérieure, vue de détail des supports des planches à laver et du Lavoir de Hallainville, vue de détail d'un des piliers soutenant la toiture. IVR41_20168833681NUC2A Lavoir-égayoir de Hallainville, plan et coupe du lavoir (non daté, signature illisible).(AD88 Lavoir-égayoir de Hallainville, coupe du lavoir (non daté, signature illisible)(AD88 - Edpt 232/1M1 Lavoir-égayoir de Hallainville, plans et coupes du lavoir dessiné par J. Macron en 1881. (AD88 Lavoir-égayoir de Hallainville, coupe du lavoir dessiné par J. Macron en 1881. (AD88 - Edpt 232/1M1 Lavoir-égayoir de Hallainville, élévation sud du lavoir dessiné par J. Macron en 1881. (AD88 - Edpt Lavoir-égayoir de Hallainville, coupe longitudinale du lavoir dessiné par J. Macron en 1881. (AD88
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Sercœur - Grande Rue place de l'Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    issue des Forges de Varigney, selon la signature "VARIGNEY / 1863" portée sur le bassin. Le bassin a été commune ne lui permettent pas de placer des tuyaux de fonte. Cette fontaine de 1827 est composée de trois de protection protègent de la circulation. La pierre de taille provient des carrières de Razimont à La fontaine-abreuvoir située devant l'église de Sercoeur est rétablie en 1827 selon les plans de fontaine préexistante était alimentée par une source placée sur le ruisseau de la Molle (ruisseau de l'Annol) par une chambre en bois, qui est réunie avec une autre source et reconstruite en pierre de taille . L'eau est ensuite apportée à la fontaine par une file de tuyaux de bois, car les ressources de la auges d'abreuvoir en pierre et d'une borne-fontaine ornée de moulures. Le sol est pavé, et deux bornes Épinal. La fontaine-abreuvoir est ensuite reconstruite en 1862 selon les plans de Victor Adam (architecte l'enchambrement de la source en pierre de taille est reconstruit. Il est situé à environ 1200 mètres au sud du
    Hydrographies :
    ruisseau de l'Annol
    Représentations :
    grecque pomme de pin trident
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    surmontée d'une pomme de pin. Deux barres de fer sous l'un des deux jets d'eau permettent de poser un seau à La fontaine-abreuvoir est située sur la place devant l'Eglise de Sercoeur. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, dont une partie a été réparée en ciment (?), posé sur un socle de pierre. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en fonte est ornée de tridents, d'une frise de grecque et
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Sercœur - Grande Rue place de l'Eglise - en ville
    Illustration :
    Fontaine de Sercoeur, plan de la source et de la conduite jusqu'à la fontaine dressé par Victor Fontaine de Sercoeur, plan de la source dressé par Victor Adam, architecte en 1862 (AD88 - 2O479/11 Fontaine de Sercoeur, plan de la conduite jusqu'à la fontaine dressé par Victor Adam, architecte en Fontaine de Sercoeur, plans, coupes et élévation de la chambre de source et de la fontaine dressé Fontaine de Sercoeur, vue d'ensemble. IVR41_20168834410NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834411NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la signature sur le bassin. IVR41_20168834412NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la réparation sur le bassin. IVR41_20168834413NUC2A
  • Ferme n°60
    Ferme n°60 Sauville - 2 rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 2014 C 188
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    jour rectangulaire certainement au-dessus la pierre à eau, volet de bois.
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    février 1839 (cf.préinventaire). Panneau indicateur en fonte de direction routière provenant des forges de La ferme possède une façade du 19e siècle, mais la structure est probablement antérieure, avec des modifications postérieures. Elle figure comme étant la "Maison de Jean Blot" sur un plan de situation du 11
    Représentations :
    La porte piétonne du logis est ornée de chevrons dans la partie haute. La porte charretière est ornée de petits jours en forme de losanges.
    Description :
    La ferme n°60 est implantée parallèlement à la rue, adossée au mur de clôture de l'église. Cette modeste ferme est composée de deux travées : une grange et un logis en profondeur avec la cuisine prenant ouvertures sont en pierre de taille, à linteau droit pour la cuisine, et à linteau segmentaire délardé pour le poêle et la chambre à l'étage. La porte charretière est en plein cintre et ajourée de losanges. Le bâtiment porte un ancien panneau indicateur de direction routière. Il menace de ruines.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Sauville - 2 rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 2014 C 188
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    . Panneau indicateur en fonte de direction routière provenant des forges de Varigney (70). Petite ferme en péril, adossée au mur de clôture de l'église. Porte charretière ajourée de losanges
    Illustration :
    Ferme, vue de la facade antérieure, vue d'ensemble de face. IVR41_20148830794NUC2A Ferme, vue de détail de ouvertures du logis. IVR41_20148830795NUC2A Ferme, vue de détail du panneau indicateur de direction routière. IVR41_20148830796NUC2A
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Frizon - rue du lavoir - en village - Cadastre : 2016 D 399
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    bassins en pierre sont remplacés par trois bassins en fonte en 1876 provenant des Forges de Varigney Le lavoir a été bâti en 1846 selon les plans de François Grillot (architecte du département) par
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Frizon. Ce bâtiment est conçu en moellons enduits avec des encadrements en pierre de taille. Il est cavité pour le savon de 14 laveuses. Des bancs en pierre le long des murs. Deux bornes de protection protègent les angles de la construction du passage des véhicules dans la rue. La fontaine-lavoir-abreuvoir est située dans le village, dans l'axe de la rue de la Mairie de l'intérieur, l'eau émerge de deux jettoirs placés dans les murs latéraux. Elle s'écoule dans trois bassins rectangulaires d'abreuvoir en fonte qui délimite l'emprise de la construction et de la rue. L'eau passe ensuite dans un bac de rinçage carré en pierre, puis dans un grand bassin de lavage rectangulaire. Le pan incliné constituant la pierre à laver d'origine a été rénové par un recouvrement de ciment ménageant une
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Illustration :
    Lavoir de Frizon, plans, coupe et élévations des bassins établis par Lucien Mangin, architecte, en Fontaine-lavoir-abreuvoir de Frizon, vue intérieure des bassins IVR41_20168833660NUC2A Lavoir de Frizon, plans, coupe et élévations de modifications établis par Lucien Mangin, architecte Fontaine-lavoir-abreuvoir de Frizon, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade antérieure Fontaine-lavoir-abreuvoir de Frizon, vue de détail du centre de la facade antérieure Fontaine-lavoir-abreuvoir de Frizon, vue de détail du chapiteau de la colonne centrale Fontaine-lavoir-abreuvoir de Frizon, vue de détail de la signature et date sur l'abreuvoir central
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Ahéville - 3bis rue de Rablemont - en village - Cadastre : 2013 OB 347
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    "VARIGNEY / Hte SAONE / 1880", les éléments en fonte proviennent des Forges de Varigney. En juin 1914 par sa décision un témoignage de confiance à un des enfants de la commune". En 1880, il est procédé à autour des auges de la fontaine de la rue de Rabiémont (1fcs le m²). Selon la signature sur les bassins , l'agent voyer cantonal de la circonscription de Dompaire réalise des réparations du lavoir qui est très La fontaine-lavoir est établie en 1879 par Thomassin, architecte, natif de la commune, pour 14000frcs, financé par la coupe de bois communaux. Le devis précise que "Le conseil municipal a voulu donner l'acquisition d’un terrain de 10 centiares appartenant à Aimé Gand, pour que l’on puisse circuler facilement
    Représentations :
    ornement géométrique grecque pomme de pin trident La colonne d'alimentation en fonte est de plan octogonale. Elle est ornée de tridents et d'une frise de grecques, et surmontée d'une pomme de pin.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La fontaine-lavoir est située au centre du village, en bordure d'une des rues principales. L'eau était distribuée par une colonne d'alimentation en fonte sur une base en pierre de taille, puis elle se bassin en pierre de taille pour le lavage du linge. La partie lavoir est couverte d'un toit à longs pans reposant sur deux murs en moellons et deux piliers de bois. L'ensemble n'est aujourd'hui plus en eaux et sert de bac à fleur.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Ahéville - 3bis rue de Rablemont - en village - Cadastre : 2013 OB 347
    Illustration :
    Fontaine-lavoir de Ahéville, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168833885NUC2A Fontaine-lavoir de Ahéville, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20168833886NUC2A Lavoir de Ahéville, vue d'ensemble de face IVR41_20168833887NUC2A Fontaine-lavoir de Ahéville, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation IVR41_20168833888NUC2A Fontaine-lavoir de Ahéville, vue de détail de la signature et de la date sur un abreuvoir
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Midrevaux - rue neuve - en village - Cadastre : 2017 AB 220
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    fonte provenant des Forges de Varigney (Haute-Marne) selon la signature portée "VARIGNEY / Hte SAONE". (architecte, conducteur des ponts et chaussées) en 1821. Le devis précise que les laves de la toiture sont Le lavoir de la rue Neuve à Midrevaux est établi selon les plans dressés par Jean-Claude Huot - série 2O315/10). La pierre de fondation incluse en façade antérieure, à droite de la porte de gauche , précise : "CETTE / FONTAINE / A ETE ERIGEE / PAR LES SOINS / DE Mr GAHON / MAIRE DE CE LIEU / 1822" La
    Représentations :
    La colonne d'alimentation de section octogonale orné d'un mascaron à mufle de lion, des tridents ornement architectural mufle de lion grecque pomme de pin trident dans les angles. Une frise de grecques souligne la couverture qui est surmontér d'une pomme de pin.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    des encadrements en pierre de taille calcaire. Il est couvert d'un toit à longs pans, initialement en rectangulaire excavé, qui permettait de laver le linge à genou. Des bancs sont placés le long des murs La fontaine-lavoir de la rue Neuve est située au centre de Midrevaux, au dessus du ruisseau du Vau . Ce lavoir clos avec portes et fenêtres est construit en moellons enduits avec des chaînes d'angle et en fonte de section octogonale, qui a remplacé l'ancienne en pierre. Elle se déverse dans quatre
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [conducteur de travaux] Huot Jean-Claude [fondeur] Fonderie de Varigney
    Illustration :
    Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, plans, coupes et élévations dressés par Huot, architecte en Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts gauche Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts droit Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la fontaine-abreuvoir IVR41_20178835445NUC2A Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la colonne d'alimentation Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la colonne d'alimentation Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de signature sur la colonne d'alimentation Lavoir de la Rue Neuve à Midrevaux, vue de détail de la pierre de fondation en facade antérieure
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Domptail - route de Flin route departementale n°47 rue de la Chapelle - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    La fontaine-abreuvoir est créée en 1887 (date portée). Le bassin provient probablement des Forges de Varigney. Cette fontaine préexiste probablement, puisqu'en 1873, un lavoir de la fontaine neuve est construit juste à coté selon le devis de Victor Adam, architecte à Epinal, par Nicolas Statler (?) entrepreneur à Fontenoy-la-Joute (54) pour 4542frcs. Ce lavoir a été couvert en réutilisant les bois de la charpente de l’engrangement de la cure. (sources : AD88 - 2O 158/11) Ce lavoir est détruit vers 1914.
    Représentations :
    mascaron tête de femme roseau Le mascaron en fonte représente une tête de femme dans une couronne de roseaux. La colonne d'alimentation en grès est sculptée de la date "1887" dans un cartouche, au-dessus une fleurette est flanquée de deux pilastres et de volutes. La corniche moulurée est complétée d'une frise de feuilles rondes . L'ensemble est surmonté d'un bouton de fleur s'ouvrant.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine - abreuvoir du coin est située à l'angle des deux principes rues de Domptail. Elle est constituée d'une colonne d'alimentation en pierre de plan carré, portant la date "1887", avec un jet d'eau orné d'un mascaron en fonte. L'eau s'écoule dans un bassin arrondi en quart de cercle en fonte, puis côté et sert de bac à fleurs. L'espace correspondant à l'ancien lavoir détruit est composé de pierres de taille en remploi et de végétaux.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Domptail - route de Flin route departementale n°47 rue de la Chapelle - en village
    Illustration :
    Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834718NUC2A Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue de détail de la colonne d'alimentation de profil droit Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue de détail du sommet de la colonne d'alimentation Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue de détail du mascaron sur la colonne d'alimentation Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue de détail de l'intérieur de la colonne d'alimentation Fontaine - abreuvoir du coin à Domptail, vue d'ensemble de l'emplacement de l'ancien lavoir
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Nomexy - rue de Lorraine rue de l'Hotel de ville - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    publics à Damas-aux-Bois pour 13407frcs (sources AD88 - 2O341/10). La fonte provient des Forges de La fontaine-abreuvoir de Nomexy est établie en 1869, en même temps que deux autres fontaines, selon le devis dressé par Victor Adam, architecte. La commune ne possédait pas de fontaines avant cela ; il fallait faire usage de puits ou aller aux canaux d’irrigation venant de la Moselle pour abreuver les bestiaux ou laver la lessive. Les travaux sont réalisés par Victor Paulin Rol, entrepreneur de travaux
    Représentations :
    grecque pomme de pin mufle de lion
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    La fontaine - abreuvoir est située à l'angle de la Grande Rue et de la rue de Hôtel de ville de Nomexy. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, posé sur un socle de pierre. Au centre une colonne d'alimentation octogonale en fonte est ornée de mufles de lion, d'une frise de grecque et surmontée d'une pomme de pin. Les deux jets d'eau sont munis d'un mascaron à mufle de lion.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Nomexy - rue de Lorraine rue de l'Hotel de ville - en ville - Cadastre :
    Illustration :
    fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail des signatures sur la colonne d'alimentation fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue d'ensemble depuis l'Est. IVR41_20168834396NUC2A fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834397NUC2A fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail de la base de la colonne d'alimentation fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834400NUC2A fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail du sommet de la colonne d'alimentation fontaine-abreuvoir de Nomexy, vue de détail de la signature sur le bassin IVR41_20168834402NUC2A
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir La Neuveville-sous-Châtenois - rue Brulée rue de l'Eau - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    ). La fonte est issue des Forges de Varigney, selon la signature "1875 / VARIGNEY / Hte SAÔNE" portée en bois posés sur des pieds. Le sol autour est pavé. Les auges de bois seront postérieurement En 1819, la construction de la 3e fontaine-abreuvoir de la commune est entreprise sur les plans de Liser, architecte de l’arrondissement, sur la place au milieu de la rue de l’église. Le projet comprend l'enchambrement de la source bâti en moellons, une file en tuyaux de bois et la fontaine. Celle-ci est composée d'une colonne d'alimentation en forme de pyramide en pierre et deux bassins d'abreuvoir rectangulaires remplacées par 3 abreuvoirs en pierre. Puis, la reconstruction de la fontaine est entreprise en 1872, selon les plans de Joseph Morlot, architecte à Neufchâteau. Les travaux de mise en place d'une fontaine
    Représentations :
    grecque pomme de pin mufle de lion cygne ornement végétal trident Les deux jets d'eau sont composé d'un col de cygne et d'un mufle de lion à la crinière feuillagée.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    tridents qui marquaient les angles ont disparu. Deux barres de fer sous l'un des deux jets d'eau permettent La fontaine - abreuvoir est située dans la rue principale de La Neuveville-sous-Châtenois. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, posé sur un socle de pierre. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en fonte est ornée d'une frise de grecques et surmontée d'une pomme de pin. Les de poser un seau à remplir. Les abords sont pavés.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    La Neuveville-sous-Châtenois - rue Brulée rue de l'Eau - en ville
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, plans, coupe et élévation de la chambre de source et de la fontaine dressé par Liser, architecte en 1819 (AD88 - 2O337/8 Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble depuis le nord Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la colonne Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail du jet d'eau Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la date et de
  • Fontaine - tunnel - conduite forcée
    Fontaine - tunnel - conduite forcée Domptail - Valverde (La) Cheveux Bois Mortier - isolé - Cadastre : 2016 ZC 7 source Valverde 2016 ZC 57 Entrée du tunnel du Bois Mortier
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    proviennent des Forges de Varigney, selon les signatures sur les bassins. La chambre de source et l'entrée du anneau de plomb. La pierre de taille et les moellons proviennent des carrières de Domptail. Cette ) Étant donné l'emplacement de l'entrée du tunnel, une modification des plans de 1861 a dû être opérée La source de la fontaine la Valverde et le tunnel du Bois Mortier sont édifiés en 1861, selon les plans de Victor Adam, architecte à Epinal. Les travaux sont réalisés par Victor Rol entrepreneur à Damas "l'enchambrement" de la source de la Valverde et une conduite sur 3 576 mètres jusqu’à la chambre de partage d'eau située près de l’école de Domptail. Les tuyaux sont en fonte (diamètre de 10 cm), assemblés au moyen d’un ) : "fontaines devant la maison Louis, devant la maison Mathieu, à l’extrémité du jardin de la cure, et le trop -plein alimente un abreuvoir devant la maison Demange". Une coupe réalisée en 1862 montre le projet de création d'un second tunnel entre le bouge de réception et l'angle de la maison d’école, passant sous celle
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    bois récente, mais la porte de fer d'origine est déposée dans le tunnel. Des inscriptions (graffitis La source de la fontaine la Valverde et le tunnel du Bois Mortier sont situés à environ 2 km au nord du village de Domptail. La source est regroupée dans une chambre en pierre de taille de plan carré par une porte de bois. L'entrée du Tunnel du Bois Mortier est placée à environ 150 mètres au sud-ouest de la source. La conduite en fonte est placée sur le sol du tunnel voûté construit en moellons d'environ 1.80 mètres de haut à l'intérieur. Il émerge par un escalier couvert d'une structure en pierre de taille, dont la toiture à deux pans en grès est soulignée d'une moulure. Elle est fermée d'une porte de de fonte se prolonge jusqu'à l'entrée du village où elle est réceptionnée avant d’être répartie entre les trois nouvelles fontaines de fonte réparties dans le village.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Illustration :
    Conduite de la source la Valverde à Domptail, plans de la conduite et des édicules dressés par V Conduite de la source la Valverde à Domptail, plans et élévations des édicules de la conduite Tunnel du Bois Mortier à Domptail, vue de détail des inscriptions en la facade antérieure de Conduite de la source la Valverde à Domptail, coupes de la conduite sous l'école, dressées par V source de la fontaine la Valverde à Domptail, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade source de la fontaine la Valverde à Domptail, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade Tunnel du Bois Mortier à Domptail, vue d'ensemble de la facade ouest de l'entrée Tunnel du Bois Mortier à Domptail, vue d'ensemble de la facade antérieure de trois quarts gauche Tunnel du Bois Mortier à Domptail, vue d'ensemble de la facade antérieure de face Tunnel du Bois Mortier à Domptail, vue intérieure des escaliers. IVR41_20168834734NUC2A
1