Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 428 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges
    temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges Saint-Dié-des-Vosges - - 12 rue Maréchal Foch
    Historique :
    Si quelques anabaptistes sont attestés dans la région de Saint-Dié à l’Epoque moderne, la protestants dans l’arrondissement de Saint-Dié en 1809. En 1826, huit notables « évangéliques » demeurant à Saint-Dié obtinrent l’autorisation de « remplir en commun leur devoir religieux » et un oratoire fut installé dans la maison de l’un d’entre eux (rue Stanislas) puis transféré rue des capucins en 1837 dans une salle aménagée à cet effet par la ville. Dès ce moment, commença la collecte de fonds pour la Epinal (1873) et Thaon-les-Vosges (1909). La communauté qui comptait 139 membres s’accrut de manière importante après l’arrivée des optants alsacien pour atteindre 1127 membre en 1902. Le temple subit quelques lieu de culte. Le volume intérieur fut accru grâce à la destruction des deux étages de sacristie et de
    Référence documentaire :
    Notice historique sur l’église réformée de Saint-Dié, 1826-1926, publiée en souvenir des fêtes de , publiée en souvenir des fêtes de son centenaire, 6 juin 1926 ; Saint-Dié, éd. Weick, non paginé. son centenaire, 6 juin 1926 Anonyme, Notice historique sur l’église réformée de Saint-Dié, 1826-1926 p. 231-240 L’architecture protestante dans le pays de Saint-Dié. L’architecture protestante dans le pays de Saint-Dié. In : Journées d'études vosgiennes (23-25 octobre 2015 ; Saint-Dié). 2016, 231 Travaux au temple de Saint-Dié Travaux au temple de Saint-Dié : tirage de plans, 1956 et s.d.
    Description :
    ) est percée d’un portail unique dont les fortes voussures à décor géométrique sont portées par des remplage cordiforme. Ce dernier surmonte des baies jumelées aux arcs légèrement outrepassés. Les murs
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - - 12 rue Maréchal Foch
    Titre courant :
    temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges
    Illustration :
    Projet de réorganisation du temple : plan des fondations de l'ancienne et nouvelle façade Vue latérale, trois-quart gauche : l'absence de baies trahit l'existence à l'origine des sacristies et des salles de l'Ecole du Dimanche à l''extrémité de l'édifite IVR41_20108838358NUC4A
  • Dossier d'opération de l'étude urbaine de la ville de Saint-Dié-des-Vosges
    Dossier d'opération de l'étude urbaine de la ville de Saint-Dié-des-Vosges Saint-Dié-des-Vosges
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges
    Titre courant :
    Dossier d'opération de l'étude urbaine de la ville de Saint-Dié-des-Vosges
    Aires d'études :
    Saint-Dié
    Texte libre :
    La commune de Saint-Dié-des Vosges a fait l'objet de recensement et de monographies d'édifices dans
  • Verrière :
    Verrière : "méfaits" des juifs de Saint-Dié Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Historique :
    époque. Les relations difficiles entre la communauté juive de Saint-Dié et les chanoines au XIIIe siècle , se trouvaient en 1895 dispersés dans les parties hautes des baies de l'abside et du transept suscitèrent des récits violemment antisémites relatés par le chroniqueur Richer (moine de Senones, mort 1266 ) puis repris au XVIIe siècle par Jean Ruyr dans ses Recherches des Sainctes Antiquitéz de la Vosge roi donnant le Val de Galilée à saint Déodat.
    Référence documentaire :
    Lorraine et d'Alsace, Paris, CNRS Editions, 1994, 328 p. (Corpus vitrearum, Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France, Recensement des vitraux anciens de la France, Volume V)
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Précision localisation :
    précision sur la géolocalisation Saint-Dié-des-Vosges
    Titre courant :
    Verrière : "méfaits" des juifs de Saint-Dié
    Annexe :
    Récits antisémites rapportés par Jean Ryyr Jean Ruyr (Charmes c. 1560 – Saint-Dié c. 1645 ), Recherches des Sainctes Antiquitéz de la Vosge province de Lorraine, Epinal, 480 p., 1633, Imprimé, reliure parcheminh. 20 ; la. 15, 5 ; e. 6AD 88 B (419 (ancien B. 90 provenant de la bibliothèque du couvent des récollets de Darney)p. 445-450 D’un faict abominable perpétré en la ville de Sainct-Dié par un juif. [livreV Galilée, de représenter icy un mes fait advenu en la ville de Sainct-Dié, au temps de Dom Richer prieur de estendues, en la closture de cette ville, pour y constituer des bourgeois à eulx subjects et à leurs dresser leurs édifices et des exercices à leur mode, sans toutesfois qu’il leur soit permis de tenir autre , un des leurs estimé des plus subtils en nécromance, avoit subordoné une pauvre fille de la ville luy avoit préparé, qu’elle se retreuve tellement assoupie par la violence des drogues et enchantements opéré on effect, la fille s’esveille misérablement éplorée pour des douleurs insupportable, qu’elle
    Aires d'études :
    Saint-Dié
  • Ensemble : calice et patène  n°2
    Ensemble : calice et patène n°2 Moussey - rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : dans la sacristie nord
    Historique :
    doreur argenteur de Saint-Dié, François Moliterni.
    Représentations :
    immaculée, Saint Joseph et un Christ en Croix. Frise de perle à la molette, base du pied.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Dié-des-Vosges
    Illustration :
    Calice, détail de la coupe et des poinçons. IVR41_20185710079NUC4A
  • Usine de tissés métalliques Gantois
    Usine de tissés métalliques Gantois Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94, 113, 225 2012 AT 212 Outre la parcelle 212, l'emprise originelle comportait les parcelles suivantes : 61 à 63, 211, 453, 454.
    Historique :
    papetière) à Saint-Dié date de 1872. Originaire de Liepvre (68), Camille Henry (1851-1899), fabricant de tamis et de grillage, s'installe à Saint-Dié en 1877 ; il s'associe en 1894 avec Joseph Gantois (1865 l'industrie de la toile métallique. Une première usine est édifiée à Saint-Dié, à un emplacement inconnu. A la 1928, avec transfert du siège social à Saint-Dié. la nouvelle société est alors placée sous la l'édification de nouveaux bâtiments : une salle des machines en 1906 par les entrepreneurs Charles Hug (1871 en S.A., la Société des Etablissements Gantois. Après 1919, à la suite du décès de Joseph Gantois, la société devient devient S.A. des Etablissements J. Beucher et J. Gantois Réunis, avec transfert du siège direction d'André Collin (1900-1978), ancien ingénieur des Hauts Fourneaux et Fonderies de Pont-à-Mousson France. En 1934, est lancée l'étude de la réalisation de nouveaux bureaux, sous la direction des l'entrepreneur Joseph Piantanida (1904 - ?), sous la direction technique des ingénieurs-conseils de l'entreprise
    Référence documentaire :
    Immeuble de bureaux pour les Ets. Gantois, Saint-Dié (Vosges), 1935. Fonds Bétons armés Hennebique n0. 95, 04-1906, p. 59 (affaire no. 26 880, plancher pour salle des machines, entrepreneurs : Hug et Brueder). Le béton armé. Organe des Concessionnaires et Agents du Système Hennebique. Editeur : le : Chéry). Le béton armé. Organe des Concessionnaires et Agents du Système Hennebique. Editeur : le béton 17-11-1929 (adjudication pour vente des matériaux provenant de la désaffectation partiell de la
    Précisions sur la protection :
    l'ensemble des verrières ; le bureau du directeur avec ses décors immeubles par nature (cad : AS 91
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Est
    Dénominations :
    usine de traitement de surface des métaux
    Description :
    Chaufferie J (0993632;6805599) : enduit partiel, pans de béton délimitant des surfaces vitrées sur distribué par un escalier principal en demi-hors-oeuvre en béton armé éclairé par des vitraux (étudiés bâtiment originel et réduction probable du nombre des travures, brique silico-calcaire à pan de fer
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94
    Remploi :
    remploi provenant de Saint-Dié-des-Vosges - en ville - Cadastre :
    Appellations :
    manufacture Lorraine de Tissus Métalliques J. Gantois et Cie, puis S.A. des Ets. Joseph Gantois , puis J. gantois et J. Beucher réunis, puis Société des Ets. Gantois, actuellements Ets. Gantois
    Texte libre :
    consacrées aux Dommages de Guerre 1914-1918, au bénéfice des Ets. Trimbach et/ou Blech et Trimbach de Saint particulier. Sa structure modulable, par travures, facilitait une réaffectation à d'autres usages et des modification de sa longueur originelle. Sa largeur originelle (18 à 20,00m) et l'entraxe des travées de fermes (infanterie), Diettmann (cavalerie) et Treuille de Beaulieu (artillerie à cheval) offrent des dispositions Chérin-kellermann (infanterie), partiellement désaffectée en 1926 et dont la vente des matériaux (dont un -Dié permettrait de préciser cette question.
    Illustration :
    Atelier de fabrication B, vue intérieure : charpente métallique des sheds. IVR41_20128812350NUC2A -hors-oeuvre : colonne abritant le dispositif de déclenchement de l'ouverture automatique des portes -hors-oeuvre, détail de la colonne renfermant le dispositif de déclenchement d'ouverture aotomatique des des abouts des plate-bandes en cuivre et leur rivetage (?) sur barres verticales en acier de sections des poinçons. IVR41_20128812344NUC2A Vue intérieure d'un bâtiment non identifié : conditionnement des rouleaux de toile métallique Salle des machines (non localisée), vue intérieure : machine à vapeur monocylindre et volant Vue partielle de l'usine depuis le Nord, au fond : bâtiments des casernes Chérin-Kellermann
  • Fontaine au Triton
    Fontaine au Triton Saint-Dié-des-Vosges - place Pierre Sémard rue de la Gare - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    La Fontaine au Triton est située à la périphérie sud de Saint-Dié-des-Vosges, devant la gare. Elle plusieurs endroits : de la bouche du poisson et des 3 dauphins, ainsi que des narines de ces derniers.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place Pierre Sémard rue de la Gare - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Saint-Dié-des-Vosges - parc municipal - en ville
    Illustration :
    Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, carte postale du début du 20e siècle Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, carte postale du début du 20e siècle Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de l'arrière de trois quart gauche Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de face IVR41_20178835063NUC2A Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de face Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de trois Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de dos Fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation de dos de
  • Fontaine Stanislas
    Fontaine Stanislas Saint-Dié-des-Vosges - place du Point du Jour - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    l’arrondissement de Saint-Dié, par Nicolas Florent, entrepreneur à Rambervillers pour 2841,75frcs (sources : AD88 Saint-Dié / a érigé ce monument / de Reconnaissance / A Stanislas, Roi de Pologne / dont les bienfaits
    Référence documentaire :
    Les Vosges. Du Donon au Ballon d'Alsace. Fournier, Alban. Les Vosges. Du Donon au Ballon d'Alsace
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Représentations :
    Les trois mascarons en fonte figurent des têtes d'hommes barbus et couronnés de roseaux.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Point du Jour - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Saint-Dié-des-Vosges - place Stanislas - en ville
    Illustration :
    Fontaine de la place du Point du Jour à Saint-Dié-des-Vosges, extrait du cadastre napoléonnien Fontaine de la place Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, extrait du cadastre napoléonnien - 1825 Fontaine de la place Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale du début du 20e siècle. (AD88 Fontaine de la place Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale vers 1945 Fontaine de la place Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale vers 1945-1946 Fontaine Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble depuis l'Est IVR41_20178835100NUC2A Fontaine Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20178835101NUC2A Fontaine Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble depuis le nord IVR41_20178835102NUC2A Fontaine Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail des bassins IVR41_20178835103NUC2A Fontaine Stanislas à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail d'un mascaron IVR41_20178835104NUC2A
  • Fontaine
    Fontaine Saint-Dié-des-Vosges - place du Chapitre - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Serre, grand Chantre de Saint-Dié, qui est visible sur un tableau anonyme peint vers 1778 (Musée Lorrain -Dié qui disparut dans l’incendie de novembre 1944. Cette fontaine recomposée est donc l'un des rares - Nancy). L'actuel bassin hémicirculaire a été rapporté, il appartenait à la maison d’un chanoine de Saint
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    La fontaine est située à proximité de la Cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges. Elle est adossée à un
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Chapitre - en ville
    Remploi :
    remploi provenant de Saint-Dié-des-Vosges - quartier canonial - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Illustration :
    Fontaine et escaliers place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de trois quarts Fontaine et escaliers place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de trois quarts Fontaine place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne d'alimentation de Fontaine place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne d'alimentation de Fontaine place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne d'alimentation de Cathédrale de Saint-Dié et maison de M. de Serre, grand Chantre de Saint-Dié (vers 1778
  • Statue de Jeanne d'Arc écoutant ses voix
    Statue de Jeanne d'Arc écoutant ses voix Domrémy-la-Pucelle
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    présente dans l'église paroissiale Saint-Remy et sur la fontaine des fiévreux à Domrémy-la-Pucelle. La statue "Jeanne d'Arc écoutant ses voix" a été placée derrière la maison des chapelains sur le l'une des statues représentant Jeanne d'Arc la plus reproduite au 20e siècle. Une statue similaire est
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc sainte Jeanne d'Arc entendant les voix
    Statut :
    propriété d'une association diocésaine Diocèse de Saint-Dié-des-Vosges
  • gisant d'évêque
    gisant d'évêque Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Référence documentaire :
    p. 12 La Cathédrale de Saint-Dié, GRANDIDIER Daniel, La Cathédrale de Saint-Dié, Itinéraires du patrimoine no 118, Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine, Inventaire général, 1996.
    Description :
    Gisant en plomb située dans la chapelle des évêques, à proximité du passage vers le cloître.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Précision localisation :
    précision sur la géolocalisation Saint-Dié-des-Vosges
    Aires d'études :
    Saint-Dié
  • statue de la Vierge dite Notre-Dame de Galilée
    statue de la Vierge dite Notre-Dame de Galilée Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Référence documentaire :
    p. 14 La Cathédrale de Saint-Dié, GRANDIDIER Daniel, La Cathédrale de Saint-Dié, Itinéraires du patrimoine no 118, Direction régionale des affaires culturelles de Lorraine, Inventaire général, 1996.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Précision localisation :
    précision sur la géolocalisation Saint-Dié-des-Vosges
    Aires d'études :
    Saint-Dié
  • verrière (2, verrière hagiographique) : scènes de la vie de saint Dié (?)
    verrière (2, verrière hagiographique) : scènes de la vie de saint Dié (?) Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Historique :
    ; Gaston Save reconnaît dans les huit médaillons conservés autant de scènes de la vie de saint Dié, mais , se trouvaient en 1895 dispersés dans les parties hautes des baies de l'abside et du transept
    Référence documentaire :
    Lorraine et d'Alsace, Paris, CNRS Editions, 1994, 328 p. (Corpus vitrearum, Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France, Recensement des vitraux anciens de la France, Volume V)
    Représentations :
    scène historique saint Dié Asclas diable saint Hidulphe Chilpéric II verrière n° 1, lancette gauche de bas en haut : Asclas invite saint Dié à se fixer sur la terre de Romont (?).A sclas menacé par deux charpentiers de Romont (?). Saint Dié quitte Hunon et Huna. verrière n ° 1, Lancette droite de bas en haut : rencontre de saint Dié et de saint Hidulphe. Mort de saint Dié ; verrière n° 2, de bas en haut : disciples de saint Dié devant le roi Childéric II (?). Scène non identifiée . Scène non identifiée (il pourrait s'agir du comte Hunon et de sa femme Huna demandant à saint Dié de
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Précision localisation :
    précision sur la géolocalisation Saint-Dié-des-Vosges
    Titre courant :
    verrière (2, verrière hagiographique) : scènes de la vie de saint Dié (?)
    Aires d'études :
    Saint-Dié
    Illustration :
    Baie n°21 : vie de saint Dié IVR41_19838800469XA
  • ensemble de mobilier liturgique : maitre-autel, croix d'autel, sièges du choeur, autel et tabernacle de la chapelle du Saint-Sacrement
    ensemble de mobilier liturgique : maitre-autel, croix d'autel, sièges du choeur, autel et tabernacle de la chapelle du Saint-Sacrement Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Historique :
    chapelle du Saint-Sacrement d'autre part, été réalisé par Philippe Kaeppelin en 1974 pour la consécration de la cathédrale, après l'achèvement des travaux de restauration.
    Représentations :
    effrayant, rempli de scintillements autour de chacune des quatre roues. Quand les Vivants avançaient, les
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Général De Gaulle - en ville
    Précision localisation :
    précision sur la géolocalisation Saint-Dié-des-Vosges
    Titre courant :
    tabernacle de la chapelle du Saint-Sacrement
    Aires d'études :
    Saint-Dié
  • Fontaine de la Meurthe
    Fontaine de la Meurthe Saint-Dié-des-Vosges - place de la Rochotte - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Sivel, tailleur de pierre et entrepreneur à Saint-Dié pour 1000 francs. La fontaine est déplacée en
    Référence documentaire :
    Vue de Saint-Dié de 1863 Vue de Saint-Dié de 1863, Place des Vosges, ancienne Place Royale, et place Jules Ferry. Extrait de : L'ancien Saint-Dié, dans l'Est Illustré, 1923, n°9, 24 février, page 5
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Représentations :
    Les trois mascarons en fonte figurent des têtes d'hommes barbus et couronnés de roseaux. La colonne Lorraine flanquée des lettres S et D entrelacés, dans une sorte de bouclier. Celui-ci est encadré de droit. Derrière elle, se trouvent des branches de chêne et de sapin.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place de la Rochotte - en ville
    Appellations :
    Fontaine des Capucins
    Aires d'études :
    Vosges
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Saint-Dié-des-Vosges - place Jules Ferry - en ville
    Illustration :
    Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale de la fin du 19e siècle (avant son Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale du début du 20e siècle Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, carte postale du début du 20e siècle Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble depuis l'ouest IVR41_20178835075NUC2A Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20178835076NUC2A Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne d'alimentation et du Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail d'un mascaron IVR41_20178835078NUC2A Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne sculptée Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la colonne sculptée Fontaine de la Meurthe à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la statue de la Meurthe
  • Statue de la Meurthe
    Statue de la Meurthe Saint-Dié-des-Vosges - place de la Rochotte - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    droit. Derrière elle, se trouvent des branches de chêne et de sapin.
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place de la Rochotte - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Déplacement :
    lieu de déplacement Saint-Dié-des-Vosges - place Jules Ferry - en ville
    Illustration :
    Statue de la Meurthe sur la fontaine à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de trois quarts droit Statue de la Meurthe sur la fontaine à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de dos Statue de la Meurthe sur la fontaine à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de profil droit Statue de la Meurthe sur la fontaine à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail du buste
  • Statue du Triton
    Statue du Triton Saint-Dié-des-Vosges - place Pierre Sémard rue de la Gare - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    jaillit à plusieurs endroits : de la bouche du poisson et des 3 dauphins, ainsi que des narines de ces
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place Pierre Sémard rue de la Gare - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Déplacement :
    lieu de déplacement Saint-Dié-des-Vosges - parc municipal - en ville
    Illustration :
    Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue de détail du Triton Statue de la fontaine au Triton à Saint-Dié-des Vosges, vue de détail d"un dauphin
  • Machine à tisser le métal
    Machine à tisser le métal Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94, 113, 225
    Inscriptions & marques :
    Inscription (fondue, en relief, sur traverse haute) : V. VERNER ST-DIE
    Historique :
    Machine construite par V. Verner, fondeur-constructeur à Saint-Dié (9, rue du Petit Saint Dié en 1904), très probablement avant 1905, date de cessation d'activité des Ets. Verner. Inutilisée depuis
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Est
    Description :
    . VERNER ST-DIE ; chaque montant est pourvu d'une assise, légèrement débordante, munie de 2 trous pour une roue plus grande à cliquet permettant la synchronisation des opérations ; cette roue est pourvue l'ensemble des roues et des ensouples reposent sur des coussinets en bronze placés sur les montants latéraux
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution fonderie et usine de constructions mécaniques Verner Saint-Dié-des-Vosges - 9 rue du Petit Saint-Dié (en 1904) - en ville
    Illustration :
    Elévation arrière, détail : suspension de la tringlerie des pédales de commande des harnais
  • Fontaine
    Fontaine Saint-Dié-des-Vosges - place du Chapitre rue de la Cathérale - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    La fontaine a peut-être été construite après l'incendie de 1554. C'est l'un des rares vestiges de
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    La fontaine est située à proximité de la Cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges. En grès rose, elle est
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - place du Chapitre rue de la Cathérale - en ville
    Aires d'études :
    Vosges
    Illustration :
    Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue d'ensemble de face Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail du piédroit gauche Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail du piédroit droit Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail du mascaron Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la coquille dans la niche Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la cariatide de gauche Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la cariatide de gauche Fontaine de la place du Chapitre à Saint-Dié-des-Vosges, vue de détail de la cariatide de droite
  • Tableau représentant les Vosges et l'Alsace.
    Tableau représentant les Vosges et l'Alsace. Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94, 113, 225
    Inscriptions & marques :
    Armoiries : Villes de Saint-Dié, Colmar, Strasbourg ; inscription concernant l'iconographie (dans un phylactère) : VOSGES et AlSACE ; date (apocryphe) : 1495 ; inscription concernant le fabricant du
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Est
    Représentations :
    , Giromagny, Belfort, Saint-Dié, Sarrebourg, Colmar, Strasbourg, Mulhouse, Lunéville, Baccarat, Epinal , Turckheim, Munster, Soultzmatt, Guebwiller, Thann ; armoiries : Saint-Dié (inscrite dans un cuir), Colmar sainte Odile d'Alsace montagne : Vosges ; plaine : Alsace ; fleuve : Rhin ; rivières : Ill, Sarre, Moselle, Moselotte , Niederbronn, Pechelbronn, Schimeck, Saales, Sélestat, Sainte-Marie-aux-Mines, Ribeauvillé, Kaysersberg , Strasbourg ; statue de Sainte Odile d'Alsace ; temple du Donon ; bouteille de vin d'Alsace ; usines ; sources jaillissantes ; rose des vents
    Description :
    , sous la forme d'une vue aérienne prise d'une altitude avoisinant 380 km, la montagne des Vosges et les gauche,à la droite duquel figure le blason de la ville de Saint-Dié inscrit dans un cuir et environné de les sources (sauf celle du Rhin) sont issues de la montagne des Vosges. Elle est centrée sur une représentation, particulièrement développée, de la ville de Saint-Dié associant symboles architecturaux et de dépressions périphériques. Il porte le titre "Vosges et Alsace", inscrit dans un phylactère placé en bas à sapins. Une rose des vents est placée en haut, à gauche. L'ensemble de l’œuvre présente, outre les la date-1495- d'invention de l'imprimerie, un drapeau des Etats-Unis d'Amérique et un phylactère , partiellement recouvert d'un tissé métallique, portant l'inscription "St Dié". Deux villes alsaciennes importantes (Strasbourg, Colmar) sont désignées par leur blason, associés à des éléments architecturaux ou historiques jugés puissamment signalétiques (cathédrale, maison des Têtes). Les villes d'importance moindre
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - 25 rue des Quatre Frères Mougeotte - en ville - Cadastre : 2012 AS 91, 94
    Titre courant :
    Tableau représentant les Vosges et l'Alsace.
    Illustration :
    Détail, partie centrale : représentation de la ville de Saint-Dié. IVR41_20128812264NUC2A Détail, partie droite, en bas : blason de la ville de Saint-Dié inscrit dans un cuir et signature
  • scieries hydrauliques du Villé
    scieries hydrauliques du Villé Saint-Dié-des-Vosges - Au Moulin du Villé - RN 59 - en écart - Cadastre : 2010 A 1120 1825 A6, A7, A8, A9, A10
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture rurale des Hautes-Vosges
    Historique :
    A partir de 1835, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges rachète l'ancien moulin et les parcelles
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Ouest
    Description :
    La scierie se composait de deux halles en prolongement, encadrées par les deux logements des
    Localisation :
    Saint-Dié-des-Vosges - Au Moulin du Villé - RN 59 - en écart - Cadastre : 2010 A 1120 1825 A6, A7
    Aires d'études :
    Hautes-Vosges
    Illustration :
    Plan des différentes pièces des scieries à construire pour la ville de Saint-Dié. Dessin aquarellé Plan général d'une scierie et d'un moulin à construire pour la ville de Saint-Dié. Dessin aquarellé Plans des coursiers, des vannages et du mécanisme des scieries à construire pour la ville de Saint Saint-Dié. Dessin aquarellé, 1836. IVR41_20128810181NUC2A Plans, coupes et élévations d'une double scierie et d'un moulin à construire pour la ville de Saint -Dié, figure 1. Dessin aquarellé, 1836. IVR41_20128810182NUC2A Plans, coupes et élévations d'une double scierie et d'un moulin à construire pour la ville de Saint -Dié, figure 2. Dessin aquarellé, 1836. IVR41_20128810184NUC2A -Dié. Dessin aquarellé, 1836. IVR41_20128810186NUC2A Plan de la charpente qui doit recevoir le mécanisme des scieries à construire pour la ville de
1 2 3 4 22 Suivant