Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • couvent de dominicaines, dites dames prêcheresses
    couvent de dominicaines, dites dames prêcheresses Nancy - 1bis, 3, 5 rue La Fayette 9 place du Colonel Fabien 4, 6, 8 rue de la Monnaie 4, 6 rue de la Source - en ville - Cadastre : 2008 AN 76, 77, 79, 80, 81, 82, 83, 84
    Historique :
    importants notamment de Jean Le Jaloux qui leur cède par testament (juillet 1298) une grande partie de ses qui rétablit également le clocher de l'église. Dans la seconde moitié du 18e siècle l'architecte Jean 54 plan H 2646) : rampes en fer forgé de Jean Lamour, peinture intérieure en petit gris par Charles , Jean-Baptiste Elzéard Coriolis, fait démolir rapidement la quasi-totalité du couvent. Il ne subsiste
    Référence documentaire :
    , Jean-Luc. Nancy-le-Duc : essor d'une capitale princière dans les deux derniers siècles du Moyen âge p. 48-55 Nancy avant la Révolution COLLIN, Jean-Marie. Nancy avant la Révolution / préf. André
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas [architecte] Gautier Jean [serrurier] Lamour Jean [donateur] Le Jaloux Jean
  • bâtiment conventuel (vestiges) actuellement immeuble
    bâtiment conventuel (vestiges) actuellement immeuble Nancy - 5 rue La Fayette - en ville - Cadastre : 1830 G 354 1865 G 630, 631 1972 AN 82 2008 AN 82
    Historique :
    confesseur au 1er étage. Il fut reconstruit en 1746-1747 (AD 54 H 2645, H 2646) par l'architecte Jean Gautier et l'entrepreneur Nicolas Genin, les rampes d'escalier sont alors réalisées en fer forgé par Jean
    Description :
    ) qui mène à l'escalier : c'est un escalier tournant à jour en pierre (du 18e siècle) avec rampe en fer dallée en pierre de taille, et fermée par un portail moderne en fer forgé à motif de volutes.
    Auteur :
    [architecte] Gautier Jean [serrurier] Lamour Jean
  • hôtel du Primat dit Palais primatial actuellement hôtel de voyageurs dit hôtel des Prélats
    hôtel du Primat dit Palais primatial actuellement hôtel de voyageurs dit hôtel des Prélats Nancy - 56, 58 place Monseigneur Ruch 4 rue du Manège - en ville - Cadastre : 1830 A5 776, 779-785 1865 A5 911, 914-938 1972 BD 245-249, 252 2008 BD 246, 247, 248, 252, 375, 376, 395, 396
    Historique :
    , Charles de Lorraine, qui pose la 1ère pierre le 4 juillet 1607, quelques mois avant son décès, en novembre sont confiés à Nicolas et Lambert Charles, et Jean Braconnier, maîtres maçons, puis plusieurs autres (28 janvier) et Philippe Parots (31 janvier), les sculpteurs Jean Richier (petit-fils du célèbre été commandées quelques années plus tôt au marbrier Jean Fransequin (marché du 4 septembre 1607), et l'architecte Jean Gautier (AD54, 4 E 19). Ce dernier fait déplacer l'entrée telle qu'elle se présente
    Description :
    pierre et pilastres ioniques. Les corps de bâtiment sont disposés de part et d'’autre d'’une cour étant plus anciennes : module carré, traces de meneaux et traverses en pierre). Le corps de logis
    Auteur :
    [maître maçon] Braconnier Jean [architecte] Gautier Jean
1