Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas
    église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas Nancy - rue du maréchal de Lattre de Tassigny rue du Docteur Heydenreich - en ville - Cadastre : 1865 C 1089 1972 BL 220
    Historique :
    procédure judiciaire. Jean-Baptiste Jacquiné, ingénieur au corps royal des ponts (1799- ?), Pierre-Nicolas Jean-Nicolas Jennesson, architecte (1686-1755) eut l'autorisation en 1729 de construire à ses frais , une église, annexe de l'église paroissiale Saint-Nicolas pour les habitants du faubourg Saint-Pierre alors en plein extension démographique. Commencée le 24 avril 1736 (1ère pierre posée par les filles de alors le vocable Saint-Pierre-Saint-Stanislas, Jennesson y fut enterré en 1755. Devenue cure en 1762 parcelle située en face que fut construite par l'architecte Vautrin la nouvelle église Saint-Pierre consacrée en 1885. En 1888, la propriété de l'ancienne église Saint-Pierre fut transférée au séminaire suite. L'architecte Jean-Marie Collin présenta en 1962 un projet de transformation en bibliothèque
    Observation :
    {bibliographie=ASTIC-RECHINIAC, Isabelle. Jean-Nicolas Jennesson (1686-1755), un architecte dans son temps / dir. Pierre Sesmat. Mém. master 2 : Hist. Art : Nancy 2 : 2007. ; BADEL, Emile. Ancienne église Saint-Pierre à Nancy. Journal de la société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain , 1889, p. 22-23. FIEL, Pierre. Le cinquantenaire de la consécration de l'église Saint-Pierre-Saint -Stanislas : l'ancienne église Saint-Pierre. L'Eclair de l'Est, 21 juin 1935. MARCHAL, Abbé. Notice historique et descriptive sur le faubourg et la paroisse Saint-Pierre de Nancy. Bulletins de la société -Pierre-Saint-Nicolas}
    Murs :
    pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas [ingénieur] Jacquiné Jean-Baptiste [architecte] Dosse Pierre-Nicolas [architecte] Collin Jean-Marie [commanditaire] Jennesson Jean-Nicolas
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas
    Vocables :
    Saint-Pierre-Saint-Stanislas Saint-Pierre
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le clocher de l'église paroissiale Saint-Pierre n°2. IVR41_20145411275NUC4A Vue d'ensemble depuis le clocher de l'église paroissiale Saint-Pierre n°2. IVR41_20145411277NUC4A
  • Église paroissiale Saint-Sébastien
    Église paroissiale Saint-Sébastien Nancy - place Charles III - en ville - Cadastre : 1865 D 802 1972 BX 156
    Historique :
    Jean-Nicolas Jennesson (1686-1755) fut désigné et la première pierre posée le 29 juillet de la même Dieudonné Pierre (et non Mesny comme parfois cité) fit le décor de la façade et François Chassel réalisa les , les offices eurent lieu dans l'église du collège des Jésuites. En 1720, l'architecte Jean-Nicolas Jennesson (1686-1755) fut désigné et la première pierre posée le 29 juillet de la même année (avec frappe tuiles écailles. Durant cette phase de travaux sur le gros oeuvre, le sculpteur Joseph Dieudonné Pierre
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Charles III, l'église Saint-Sébastien, en pierre de taille (calcaire) est une église halle dont le plan
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas [sculpteur] Pierre Joseph-Dieudonné
  • établissement conventuel dit hospice de chanoines réguliers
    établissement conventuel dit hospice de chanoines réguliers Nancy - BC ilôt A - 37, 39, 41, 43, 45, 47 rue Saint-Nicolas 18 rue Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 2011 BC 212 216 218 219
    Historique :
    Nancy de six chanoines de l'ordre -ordre réformé par Pierre Fourier en 1628 et connu sous le nom de ) fut réalisé par l'architecte Jean-Nicolas Jennesson qui reprend le chantier commencé par l'architecte Pierre Henrion, le bâtiment est vendu comme bien national (AD 54 1Q 473 1) à Mademoiselle
    Référence documentaire :
    p. 187-188 Nancy avant la Révolution COLLIN, Jean-Marie. Nancy avant la Révolution / préf. André spiritualité SIMONIN, Pierre, TAVENEAUX, René. Eglises, chapelles, maisons religieuses de Nancy à l'aube de la
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas
  • couvent de dominicaines, dites dames prêcheresses
    couvent de dominicaines, dites dames prêcheresses Nancy - 1bis, 3, 5 rue La Fayette 9 place du Colonel Fabien 4, 6, 8 rue de la Monnaie 4, 6 rue de la Source - en ville - Cadastre : 2008 AN 76, 77, 79, 80, 81, 82, 83, 84
    Historique :
    importants notamment de Jean Le Jaloux qui leur cède par testament (juillet 1298) une grande partie de ses qui rétablit également le clocher de l'église. Dans la seconde moitié du 18e siècle l'architecte Jean 54 plan H 2646) : rampes en fer forgé de Jean Lamour, peinture intérieure en petit gris par Charles , Jean-Baptiste Elzéard Coriolis, fait démolir rapidement la quasi-totalité du couvent. Il ne subsiste
    Référence documentaire :
    , Jean-Luc. Nancy-le-Duc : essor d'une capitale princière dans les deux derniers siècles du Moyen âge p. 48-55 Nancy avant la Révolution COLLIN, Jean-Marie. Nancy avant la Révolution / préf. André
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas [architecte] Gautier Jean [serrurier] Lamour Jean [donateur] Le Jaloux Jean
  • maison Grisot dit hôtel de Gormand puis maison des soeurs macarons actuellement immeuble
    maison Grisot dit hôtel de Gormand puis maison des soeurs macarons actuellement immeuble Nancy - 10 rue des Soeurs Macarons - en ville - Cadastre : 1830 A5 674 1865 A5 1184, 1185 1972 BC 240 2008 BC 240
    Historique :
    Maison élevée en 1725 par l'architecte nancéien Jean-Nicolas Jennesson (1686-1755) pour Antoine entrepreneur en 1726 (Isabelle Astic-Rechiniac, Jean-Nicolas Jennesson, un architecte dans son temps, mémoire
    Référence documentaire :
    p. 136 Jean-Nicolas Jennesson, un architecte dans son temps Astic-Rechiniac Isabelle, Jean-Nicolas
    Description :
    (IM54014092). Escalier en pierre montant jusqu'au premier étage seulement (IM54014093), escalier secondaire en
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas
  • orphelinat de jeunes filles dite Maison des orphelines Sainte-Elisabeth puis orphelinat et école Sainte-Elisabeth actuellement lycée privé Charles de Foucauld
    orphelinat de jeunes filles dite Maison des orphelines Sainte-Elisabeth puis orphelinat et école Sainte-Elisabeth actuellement lycée privé Charles de Foucauld Nancy - 1 rue Jeannot Orphelines 16, 18, 20 rue du Manège 38 rue des Tiercelins - en ville - Cadastre : 1830 A5 745 1865 A5 1104, 1105, 1106, 1107, 1108, 1109 1972 BC 320 2008 BC 320
    Historique :
    -Elisabeth. Les premiers travaux ont lieu entre 1720 et 1722 sous la direction de Jean-Nicolas Jennesson
    Description :
    Vierge à l'Enfant (étudiée), cette porte donne accès à un escalier en pierre tournant avec jour, comptant
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas
1